Laura Coupeau : la marque et la personne

Laura Coupeau, c’est mon nom, mais c’est aussi le nom de ma marque de bijoux.

Je fabrique des broches en acrylique (un plastique dur aussi connu sous le nom de Plexiglas) en forme de cœur, ornées de messages insolents et originaux.

Anatomie d'une broche

Photos Delfine Guével.

J’ai créé ces broches en pensant aux personnes qui, malgré le regard et le jugement des autres, ont décidé, envers et contre tout, d’être exactement qui iels sont vraiment et de ne plus faire de concessions.

Mais aussi celle.ux qui souhaitent faire passer un joli message sans avoir besoin d’ouvrir la bouche.

Alors oui, votre boulanger.e va vous regarder différemment lorsque vous irez chercher votre baguette tradition avec une de mes broches sur votre veste. Mais peut-être qu’iel aussi voudra une broche “Va chier” toute brillante pour qu’on arrête de lui casser les miches, qui sait ?

Mes broches ne sont pas genrées et existent, dans les cas le nécessitant, au féminin, masculin et neutre. Parce que je serais heureuse que des femmes portent mes broches, mais aussi des hommes, et toutes les personnes ne s’identifiant pas de manière binaire.

 

 

 

 

Pourquoi ces broches ?

Je suis créatrice de bijoux en acrylique depuis 3 ans et demi. Je suis aujourd’hui épanouie et expérimentée dans ce que je fais, et créer des bijoux originaux et pleins de paillettes me rend heureuse au quotidien.

Je suis atteinte d'une maladie orpheline et de douleurs chroniques depuis 10 ans, et d’anxiété depuis toujours, et après de dures années à essayer de m’adapter au monde, en vain, j’ai enfin trouvé un métier qui me passionne et qui me permet de travailler en accord avec mon handicap et ma personnalité.

Au fil du temps, je me suis rendu compte que si je me sentais si peu adaptée au monde, ce n’était pas qu’à cause de ma maladie, mais bien parce que ce monde met des bâtons dans les roues à tou.te.s celle.eux qui sortent de "la norme".

Photo par Florence Sabatier

Photo Florence Sabatier.

Et ce sentiment de ne pas être assez et d'être en même temps trop, j’en ai ma claque.

J’en ai marre de rester discrète ou d’enfouir ma véritable personnalité de peur qu’on me trouve bizarre, trop sensible, trop introvertie, trop exhubérante, trop tout...

Alors j’ai commencé à créer des bijoux qui interpellent et qui sont agréables à porter. Et c’est ainsi que ma marque Laura Coupeau est née.

Aujourd’hui, je n’ai jamais été aussi en accord avec moi-même, dans toute ma bizarrerie et ma vulnérabilité, et j’aimerais que chaque personne qui porte mes broches se sente profondément elle/lui-même et ultra badass aussi.

Comment sont faites les broches ?

Une plaque d’acrylique/plexiglas, ça ressemble à ça :

Photo Adèle Roisné

Photo Adèle Roisné.

Voici comment je crée une broche :

  • Tout d’abord, j’ai l’idée d’un texte qui me plaît, et je choisis la couleur et la texture de l’acrylique qui ira avec. J'ai des dizaines et des dizaines de plaques d'acrylique de toutes les couleurs dans mon atelier.
  • Je conçois la broche sous la forme d’un fichier vectoriel sur mon ordinateur.
  • J'envoie le fichier à ma machine de découpe laser, qui s'appelle Raymonde, afin qu'elle découpe le cœur et grave le texte sur la plaque d'acrylique.

Photo Adèle Roisné

Photo Adèle Roisné.

  • Je récupère les coeurs gravés, dans la machine, et les amène sur mon bureau (1 mètre plus loin, en gros).
  • Je peins le texte afin qu'il ressorte bien sur la broche.
  • Je colle un support de broche derrière avec une colle de bijouterie très forte, à prise lente (72h) pour que tout soit bien solide.
  • Je fixe la broche sur son joli packaging.
  • C'est prêt !

Qui est Laura Coupeau ?

Photos Clémence Niechcicki

Photos Clémence Niechcicki.

  • Je m’appelle Laura, j’ai 29 ans et j’habite à Rennes. Je suis anxieuse, résiliente, et malade chronique depuis 10 ans. J’adore danser ; des fois je danse même dans ma douche et après je manque de glisser et ça me calme.
  • Je crée des bijoux dans mon atelier, chez moi. Je suis passionnée par la technique de la découpe laser et par les planches d’acrylique qui brillent.
  • J’ai deux chats et la nuit elles me marchent dessus.
  • J’adore le houmous aux olives et je sais dire “Monsieur Miller, souhaitez-vous aller voir les cerisiers en fleurs ?” en japonais.
  • Je sais très bien choisir les avocats.

Remerciements

Merci à mes parents, ma petite soeur, mes ami.e.s et tou.te.s mes followers sur les réseaux sociaux de m’avoir accompagnée dans les moments de joie comme dans les moments de Xanax et de larmes. Merci à ma graphiste, qui a su créer une identité de marque comme j’en rêvais. Merci à Minh-Thu de m’avoir soutenue et encouragée dans mon projet depuis la première broche et de m’avoir proposé de vendre mes créations dans son magnifique salon de piercing à Rennes. Merci à mon meilleur ami Antoine de m'avoir appris la vectorisation alors même que j'avais envie de balancer mon ordinateur par la fenêtre.

Photos par Delphine Guével, Adèle Roisné, Florence Sabatier, Clémence Niechcicki et Laura Coupeau.

Les modèles sur les photos sont Laura Coupeau, Clémence Niechcicki, James, Maëva Pandémonium, Fanny V, Julie, Claire, Elsa et Marcus.

Iels parlent de moi

  • Très chouette article de la talentueuse photographe Adèle Roisné sur son blog, pour sa série de portraits de créatifs qui l'inspirent : par ici

Campagne Ulule

Mon projet a pu se concrétiser grâce à une campagne de financement participatif Ulule lancée le 20 septembre 2018.

Mon premier objectif était de rassembler 2000€ en 42 jours, mais grâce à vos participations et à votre confiance, j'ai rassemblé presque 4500€ en 48h. J'ai dû arrêter la campagne deux jours après son lancement pour être sûre de pouvoir m'occuper de tout.

Vous pouvez voir la page ici et la vidéo, faite par ma petite soeur Elsa Ribeiro, ci-dessous.

Voici les noms des contributeur.ices qui m'ont aidée à porter le projet jusqu'au bout (vous avez mon amour éternel) :

Elsa R., Josiane H., Antonio T., Clémence N., Marie L.H., Caroline D., Anaïs P., Léa B., Laurence H., Natacha M. Isabelle N., Clarisse D., Clémence M., Delfine G., Antoine J., Léa L., Servane G., Margot C., Claire E., Anaïs G., Morgane C., Minh-Thu, Ethel M., Kris V., Théo R., Melodie S., Virginie T., Cammiyu, Elodie H., Emilie V., Andrea S., Flora H., Emeline D., Guillaume G., Morgane S., Julie T., Noemie B., Rubis S., Eloïse R., Charlotte P., Marion B., Claire G., Elise T., Camille M., Anaïs R., Mélanie F., Magali L.B., Jade C., Héloïse D., Chloe T., Emilie B., Delphine L., Camille S., Morgane R., Guilda S., Sophie F., Marion D., Anaelle C., Bruno J., Bulle M., Julie H., Clemence C., Dorothée W., Flavie M., Lucie P., Baptiste B., Delphine G., Illiana V.A., Julie M. Bérengère L., Emilie J., Léna G., Anaïs C., Charlotte S., Mauvais Genre, Anaïs P., Charline G., Margaux H., Angelina C., Aurore P., Fanny M., Lucile F., Felix B., Méandres d'Absolu, Auréline L-V., Sarah L., Madeline L., Karine G., Elora M., Justine D., Tiphaine H., Sophie R., Ninon E., Marianne C., Charlie L., Holly P.K., Marie P., Louise G., Coline D., Elizabeth L.G., Marie G., Pauline D., Marion L., Léa B.n Charly L., Camille M., Elisa T., Sandrine C., Frédérique F., Manon G., Laurence P., Bérénice E., Adèle B., Perrine F., Marine G-S., Leeloonicorn, Laura Gnana.